[VOYAGE] Batu Karas : au cœur de la communauté longboard

Article publié pour Nomade Magazine 

 

Et si on voyageait pour l’amour du surf? L’idée conquiert de plus en plus de voyageurs partant vers de lointaines contrées pour dompter l’océan. Parmi celles-ci, il ne faut pas manquer de citer l’Indonésie et plus particulièrement un petit village de pêcheurs faisant parler de sa vague : Batu Karas, à l’ouest de l’île de Java. Cet endroit, si joli et si loin des sentiers battus, anime locaux et touristes par une passion commune : le longboard. Et il convient de reconnaître que cette dernière est sans aucun doute la principale responsable de la bonne humeur générale qui anime le village.

 

Batu Karas, une idylle pour le surf

Les jolies et non moins timides vagues molles de Batu Karas ont fait sa réputation à travers tout le globe. Au lever du soleil, les longboarders se pressent au pic pour glisser sur les vagues comme on glisse dans l’air du temps. Le matin, la lumière orangée du soleil guide les valses marines des nombreux bateaux de pêche. Quelques habitants à vélo se ruent vers la mosquée pour les premières prières de la journée. Celles-ci se fondent harmonieusement dans les airs telle une musique sortie de nulle part.

image00001

À vrai dire, la vie prend son cours assez tôt à Batu Karas. La chaleur est telle que la plupart des activités se déroulent avant le lever du soleil. Pêche, marché (dans les villages voisins) et ouverture des petits warungs locaux (restaurants) viennent tranquillement animer l’aube. Comme voyageur de passage, se lever tôt pour admirer les couleurs du matin et profiter de la vie de village s’avère très intéressant. D’autant plus que les Javanais redoublent de gentillesse et font valoir leur notion de l’accueil à la hausse. Entre sourires et « coucous » échangés par les petits comme les grands, on se sent comme à la maison.

Concernant le surf, il existe deux spots principaux à Batu Karas. The Point, le spot de longboard par excellence. Il s’agit d’une droite molle déferlant lentement jusqu’à la plage. Cette vague marche cependant uniquement à mi-marée voire marée basse. Le second spot est un beach break nommé « The Reef » dû aux rochers et coraux. Il marche, quant à lui, à marée haute. Avec un peu de chance, il est donc possible de surfer trois fois par jour : le matin tôt à marée basse à « The Point », à midi à « The Reef » et lorsque la marée redescend pour le coucher du soleil, le soir à « The Point ». Un vrai paradis pour les amateurs de glisse.

Batu Karas, un petit paradis de luxuriance

Si le surf demeure l’activité principale, il y a beaucoup de choses à voir et à faire tout autour. Pour se rendre complètement libre, la location d’un scooter pour 50 000 Roupies (4$ CAD) est un préalable indispensable pour les aventuriers et nomades que nous sommes.

image00003

Aux alentours du village, mangroves, jungle, rivières et canyons ajoutent un charme supplémentaire au village. Si bien que beaucoup de choses à voir et à faire viennent s’ajouter pour profiter au maximum de ce petit village javanais. Les balades en scooter restent la meilleure option pour se perdre et explorer d’autres sentiers. Rien qu’à une quinzaine de minutes de Batu Karas, d’innombrables et majestueuses rizières sont à voir. Ces dernières sont entourées d’une jungle, toujours plus luxuriante. Les dômes des mosquées viennent ajouter de la couleur et du charme aux villages alentours. Enfin, en se perdant toujours un peu plus, on s’aperçoit que l’on peut facilement trouver de jolies plages, très souvent désertes. Pour se faire une idée des choses à explorer, voici une petite liste non exhaustive pour véritablement laisser libre court à votre imagination…

Activités à faire autour de Batu Karas
  • Prendre son scooter pour explorer les rizières alentours.
  • Plage Madasari, déserte et propice au surf également (attention, le surf sera réservé aux plus initiés ; le spot est un Beach Break et les vagues sont plus grosses qu’à Batu Karas).
  • Plage de Batu Hiu, également idéale pour le surf.
  • Green canyon : Envie de se balader dans une pirogue sur une rivière entourée par une végétation tropicale ? Cet endroit est fait pour vous. Une fois arrivé dans le canyon, vous pouvez même vous baigner dans l’eau émeraude. Une belle balade à partager entre amis.

DCIM103GOPRO
Photo crédit : Thibaut Navarro 

Comment se rendre à Batu Karas

Se rendre à Batu Karas ça se mérite ! Ce n’est vraiment pas facile d’accès et une journée (ou une nuit) de voyage est nécessaire que vous arriviez de Bali ou Jakarta.

  • De Bali : Vol pour Bandung ou Jogyakarta avec AIR ASIA (vous pouvez prendre votre planche de surf, même un longboard pour seulement 15 $) puis prendre un taxi (pour l’une ou l’autre des destinations, il faut compter 8 heures et environ 94 $ CAD). Mieux vaut être plusieurs donc. L’autre solution : prendre le bus de Jogyakarta si vous souhaitez l’option moins coûteuse (mais un peu plus longue). Se renseigner sur les horaires des bus, peu clairs et peu réguliers.
  • De Jakarta : Vol avec AIR ASIA (pour les meilleures offres si vous venez avec votre planche de surf) puis taxi également.

Pour voir quels sont les meilleures alternatives en fonction du nombre de personnes et de la saison, n’hésitez pas à regarder l’application Rome2Rio. Bon voyage !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s