[TRIBUNE] Pourquoi le voyage parfait n’existe pas

Aujourd’hui le voyageur n’est plus aventureux. Aujourd’hui le voyageur aime rester dans sa zone de confort. Il aime montrer à tous ses amis qu’il vit le voyage parfait. Aujourd’hui, le voyageur préfère se baser sur des « must see » plutôt que de prendre des risques qui sont gages de découverte et d’aventure. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le voyage ne trouve sa perfection que dans les rebondissements que le nomade sera amené à expérimenter. En ce sens, une question demeure : comment cesser de penser que le voyage parfait n’existe pas ?

Le voyage parfait : un mythe

Le voyage ne devrait pas se résumer à ce que l’on voit sur les réseaux sociaux. L’imaginaire collectif a néanmoins une grande tendance à penser que le voyage ne rime qu’avec plage et bonheur. On se focalise trop souvent sur le fait que nos échappées belles doivent être les plus belles possibles. Que tout se passe à merveille, sans entraves, sans bavures et sans épreuves. On se met la pression pour prendre la photo la plus « instagrammable  » possible comme si nos vies se résumaient à montrer la perfection plutôt que la réalité.

Détrompez-vous. Le voyage parfait n’existe pas. Et heureusement me direz-vous, sinon il serait bien ennuyeux. En voyage comme dans la vie, il est impossible de tout prendre pour acquis. Nos odyssées, aussi aventureuses soient elles, sont aussi et surtout des moments d’inconfort, de doute et de solitude aussi. Mais peu sont capables de l’accepter. Alors les voyageurs organisent à la perfection leur trip plutôt que de se laisser porter par le temps et l’inconnu.

Néanmoins, si l’on voyage seul, il paraît difficile, voire impossible de ne jamais rencontrer d’obstacles. C’est ainsi que l’aventure prend tout son sens. Mais avec le temps, le voyageur s’est progressivement transformé en touriste qui attend que tout lui soit dû. Avec la démocratisation du tourisme, le voyageur, initialement nomade, est devenu un sédentaire de courte durée.

La raison ? Il n’accepte pas de faire face à certaines difficultés inhérentes à l’aventure. Tout doit être parfait du début à la fin. L’hôtel avec vue, la douche chaude, le restaurant, le taxi et les tours guidés… Et les réseaux sociaux vient ajouter une pression supplémentaire. À tort. Ainsi est faite la différence entre les routards et les touristes.

Accepter le voyage en dépit des difficultés

Alors comment accepter le voyage malgré son imperfection? C’est le vivre, rester dans le moment présent malgré toute inconvenance… Il faut apprendre à prendre sur soi en dépit des circonstances afin de pouvoir faire face aux difficultés. Plus facile à dire qu’à faire c’est certain… Mais le jeu en vaut la chandelle.

Existe-t-il une recette ? Pas vraiment. C’est plutôt une serait de comportement à adopter. C’est cesser de se mettre la pression pour tout faire et tout voir en ayant la prétention de dire que l’on a tout vécu. Le voyage est fait pour être apprécié à chaque minute, à chaque seconde qui passe. Comment est-ce possible si on est constamment préoccupé par cette pression ? Le voyage ne sera pas apprécié de la même manière. Et n’en sera pas moins parfait…

Aussi faut-il  – et c’est la base du voyage – accepter les défis qui s’offrent à nous. Plutôt que de les appréhender, il faut les vivre avec le sourire car c’est à chaque fois une nouvelle aventure qui commence… Clés en main, backpack au dos, souriez c’est le monde qui s’offre vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s