[RÉCIT] Copenhague à vélo

Article à retrouver sur Nomade Magazine

 

Petit détour à Copenhague, la jolie et colorée capitale danoise. Une multitude de musées, de parcs verdoyants, une architecture qui déploie un charme sans pareil, le tout embaumé par cet air marin si singulier. Cafés alternatifs, boutiques de vêtements un tantinet hipster, bars branchés, expositions d’art contemporain, la capitale danoise ouverte et en avance sur son temps a de quoi satisfaire tout un chacun. Autrefois austère, aujourd’hui extravertie, Copenhague séduit de plus en plus de visiteurs. Invitée chez une amie expatriée, voici le récit de mon escapade à bicyclette dans la charmante capitale danoise.

 

Balade au cœur de la capitale danoise : du palais royal à Christiania

Cyclo-friendly, l’idéal est de tout faire à deux roues pour profiter de chaque recoin de la ville. À l’aise sur mon deux-roues, je me sens à la maison dès le premier coup de pédale. Tout est facile, bien indiqué et surtout bien desservi grâce aux innombrables bandes cyclables. Grâce à une amie expatriée que me fait visiter la ville avec l’art et la manière d’un local, j’arpente les ruelles et boulevards de Copenhague à la recherche de jolies choses à voir. Petit smoothie au Joe and the Juice pour faire le plein d’énergie et c’est parti pour la balade.

IMG_9447

Flâner dans les rues de Copenhague, c’est un peu comme se perdre dans l’air du temps. L’architecture, saisissante de contraste confond avec superbe modernité et tradition. D’un côté, les bâtiments anciens, œuvre des XVIIIe et XIXe siècles font rayonner la ville d’une emprunte néo-classique scandinave dûment assumée. C’est le cas du palais d’Amalienborg, résidence d’hiver de la famille royale. D’autres constructions en briques rouges datant de la fin du XIXe siècle, comme l’hôtel de ville et le parc d’attraction de Tivoli, révèlent le charme danois. D’un autre côté, Copenhague, un tantinet avant-gardiste, a misé la carte de la construction à l’image de l’opéra sur l’île de Holmen dessinée par l’architecte danois Henning Larsen.

IMG_9412

Au cours de la balade, un passage à Christiania s’impose comme une évidence. Coupé du monde et résolument hippie, Christiania est considérée comme la « ville libre ». Bâti sur une ancienne caserne militaire où le gouvernement danois ne peut avoir de mainmise juridique, ce quartier alternatif de Copenhague est devenu un véritable no man’s land, avec des règles établies par et pour la communauté. Idéal anarchiste encore en vigueur, Christiania est devenu une destination touristique. Petits cafés, vente de bibelots, bijoux et cannabis (autorisé au sein de la communauté, ce qui pose problème aux yeux du gouvernement) attirent les touristes comme des aimants pour la plus grande joie des Christianites.

 

Nyhavn, l’âme des marins perdue en ville

Signifiant « Nouveau port » en danois, ce quartier rempli d’histoire est l’un des plus touristiques de la ville. Et pour cause. Ces petites maisons colorées à deux pas des quais où sont amarrés d’anciens bateaux à voile attirent l’œil et racontent des histoires. Celle des marins du XVIIe siècle venus s’installer à l’heure où le commerce était prospère, l’alcool à profusion et les fruits défendus plus qu’accessibles…

Par une journée ensoleillée, les touristes se pressent pour prendre des photos et faire un tour de bateau-mouche. Alors, comme tout le monde, j’y suis passée en allant faire de même, appareil photo dans les mains. Mon amie habituée, grande habituée de cette balade au gré des flots, en est à sa 4e ou 5e et ne semble pas s’en lasser, bien au contraire. Après, ce tour de bateau permet un très bel aperçu de la ville d’un autre point de vue.

À Nyhavn, toutes les conditions sont réunies pour faire de son passage au bord des quais un véritable moment d’oisiveté. Avec ses terrasses cosy, ses restaurants gastronomiques danois, il y a de quoi conquérir le cœur des épicuriens. Cet endroit, aussi touristique soit-il, déborde de monde et de gaieté. Une fois n’est pas coutume, un petit arrêt pour y boire une bière brassée au Danemark est un rite de passage. Juste une petite formalité : pour trinquer, n’oubliez pas de dire « SKOL » qui signifie « santé » en danois.

 

Au bord de la mer

IMG_9539

Outre le fait que Copenhague soit une petite ville avec mille choses à faire et à visiter, il ne faut pas oublier qu’une balade à la mer est un incontournable. Située sur la côte orientale de l’île de Seeland, Copenhague est à mi-chemin entre la mer Baltique et la mer du Nord. Le détroit d’Øresund vient séparer le Danemark et la Suède désormais connectés par un pont pour se rendre à Malmö. À peine une vingtaine de minutes à bicyclette sont de mise pour aller se faire décoiffer par l’air marin. Au bord de la mer, une incroyable piste cyclable borde la plage, de quoi admirer le paysage.

IMG_9534

Par un après-midi au temps mitigé – la météo au Danemark y est capricieuse car on dit qu’il est possible d’avoir toutes les saisons en une seule et même journée- , mon amie et moi sommes allées faire un tour au bord de la mer. D’une couleur bleu-vert, on se laisse volontiers transporter par l’âme de la mer du Nord, froide et chaleureuse à la fois. Des kite-surfs volent dans tous les sens, se laissant bercer par les vents. Certains baigneurs téméraires goûtent à l’eau froide de la mer du Nord. Certains se baignent toute l’année. De petits cabanons en bois sur pilotis ornent les plages, œuvre du charme maritime danois. Ce jour-là, il n’y avait pas foule, seulement quelques locaux venus profiter de l’air marin…

Copenhague, c’est une ville, des plages et des paysages maritimes dans lesquels on se laisse volontiers transporter. Tout est simple, facile à vivre. Le charme scandinave à l’état pur. Un mélange subtil entre la ville sculpturale de par son architecture et la mer jamais trop loin pour s’y aventurer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s